Top Destination : La Camargue à cheval

Top Destination : La Camargue à cheval

S’il est une région que l’on rêve de découvrir à cheval c’est bel et bien la Camargue. En avril, on vous a meme concocté une sélection Camargue à cheval. Etendues d’eau à perte de vue, troupeaux de taureaux et petits chevaux blancs au confort inégalable.

Le côté positif de la région c’est qu’en plus de découvrir des paysages uniques, y pratiquer l’équitation permet également de s’initier à la culture locale. L’eau douce a favorisé la culture du riz, les étangs salins sont travaillés pour en extraire le sel et les milliers d’hectares d’herbage sont utilisés pour l’élevage des bovins et des chevaux. 

Au 19ème siècle, les barbelés n’existant pas, l’homme a du trouver une solution pour garder les boeufs, ce sont donc les gardians qui surveillaient les manades. C’est ainsi qu’est née l’équitation camarguaise et que les typiques petits chevaux blancs sont devenus indissociables des taureaux noirs.

Le cheval camarguais se reconnaît à sa petite taille et à sa couleur gris clair ou blanche.

Le cheval camarguais se reconnaît à sa petite taille et à sa couleur gris clair ou blanche.

Ces « cow-boys » à la française ont appris à travailler le bétail en le gardant mais aussi en le triant pour d’éventuels soin ou encore pour le traditionnel marquage. Afin de pouvoir réaliser ce travail au mieux, l’équipement s’est adapté : le trident (longue perche en bois munie de 3 dents en fer) pour éloigner le taureau du cheval, une selle adaptée (siège profond et enveloppant bien le cavalier, étriers fermés devant) afin d’être tenu en selle sans efforts, des embouchures à longues branches pour plus de précisions (les deux rênes sont tenues dans une mains puisque l’autre est occupée par le trident).

Les chevaux aussi se sont adaptés à ce travail au fil du temps, les chevaux camarguais sont endurants, rapides, souples, extrêmement calmes et très courageux pour faire face aux taureaux. Leur polyvalence les rend suffisamment faciles pour être montés sans risques par des débutants mais assez vifs pour faire le plaisir d’un cavalier confirmer.

Pour découvrir l’équitation camarguaise, deux solutions :

La Camargue offre de nombreuses possibilités de balades allant d'1h à plusieurs jours dans des paysages très singuliers.

La Camargue offre de nombreuses possibilités de balades allant d’1h à plusieurs jours dans des paysages très singuliers.

  • les balades, qui permettront de rêver dans des paysages tout à fait singulier tout en approchant la culture locale, les taureaux en milieu naturel et ces petits chevaux si attachants. Elles sont adaptés aux petits comme aux grands et débutants comme confirmés pourront s’y épanouir pleinement.
Le cheval camarguais est sélectionné pour ses aptitudes naturelles qui le prédisposent au tri du bétail.

Le cheval camarguais est sélectionné pour ses aptitudes naturelles qui le prédisposent au tri du bétail.

  • les initiations directement au sein d’une manade, dans ce cas là c’est le travail du bétail qui est abordé directement, l’utilisation du trident, les mouvements vifs et souples des montures et l’apprentissage des gestes traditionnels raviront des cavaliers tenant déjà correctement aux trois allures.

 

Sur Horseee, nous avons regroupé les meilleures écuries de Camargue afin de vous offrir des vacances de rêve. Le Mas Saint Germain propose des balades d’une heure à plusieurs jours mais aussi des initiations en carrière. Du côté du Mas Pin Fourcat vous pourrez découvrir l’étang de Vaccarès et le bord de mer avec des balades de 2h ou d’une demi journée.

 

Envie de recevoir tous nos articles sur les destinations équestres de vacances et les meilleurs stages ? Inscrivez-vous ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *