Progresser et voyager à cheval : comment internet va changer la donne

Progresser et voyager à cheval : comment internet va changer la donne

Parlons de la digitalisation du monde équestre. Basée sur un an de retour d’expérience des 12 000 membres de Horseee, je vais vous partager mon avis sur comment les cavaliers vont progresser et voyager plus à cheval grâce au net.

Mais avant ça, posez-vous une petite question : êtes-vous cavalier satisfait ?

Vaste question : a priori oui ? Mon écurie offre-t-elle un bon service ? Les chevaux sont-ils sortis aussi souvent que nécessaire ? Ma position est-elle correcte ? Mon évolution constante, rapide, maximale ?

Je me suis posée la question de nombreuses fois mais c’est le jour où j’ai du déménager que j’ai cherché des réponses concrètes.

Je suis cavalière depuis plus de 25 ans, j’ai été vice championne de France Jeunes Seniors en Saut d’obstacles et plusieurs fois finaliste aux championnats des Cavalières : je connais bien les différentes écuries de mon secteur, près de Metz en Lorraine, les professionnels comme les cavaliers amateurs. Je suis propriétaire de deux chevaux de compétition que j’ai acheté à 5 ans (Hope à 21 ans et Spri 10 ans). Quand j’ai déménagé à Paris pour entrer à HEC, j’ai du trouver un pro pour les entrainer la semaine en Lorraine. Peu satisfaite de les avoir si loin, j’ai cherché en 2014 une écurie à Paris. Parcours du combattant ! C’est mon cas en tant que cavalière confirmée, mais je sais que c’est aussi le cas des aspirants cavaliers qui souhaitent trouver un cours ou une balade comme me le demande souvent mon entourage.

Si l’émotion que me procure l’équitation est incomparable, elle a un prix : en temps (pour aller aux écuries, pour monter, pour aller en compétition pour certains comme moi) et aussi en argent.

Mieux vaut donc être sûr que tous les paramètres qui me permettent d’être satisfaite me correspondent pleinement : la distance, la disponibilité, le prix, la qualité (de service et d’infrastructures). Et quoi de mieux qu’internet pour effectuer ces recherches ?

Je vous propose d’explorer ensemble les moyens de progresser et voyager mieux à cheval grâce à internet via la recherche et la comparaison (1), les avis de la communauté et les labels (2) et enfin la réservation en ligne (3).

Trouver et comparer sur Internet

Trouver : une évidence, mais pas simple pour autant

Lorsque j’ai déménagé, j’ai commencé par chercher sur Google « Ecurie Paris ». Je voulais déjà savoir ce qui existait et ensuite pouvoir comparer pour obtenir le meilleur rapport qualité prix.

Dans les résultats sur Google, on trouve pèle-mèle des sites d’écuries, des annuaires avec des listes d’adresses et le site de la FFE. J’ai donc commencé à faire un tableau excel avec les différentes informations que j’ai pu trouver et appelé les écuries pour avoir des prix, des disponibilités et des détails sur leur organisation. Les gérants sont souvent occupés ou difficilement joignables, il m’a fallu rappeler plusieurs fois.

Pour autant les écuries qui ont fait l’effort d’avoir un beau site internet, bien référencé et à jour, m’ont apporté beaucoup d’éléments.

7 internautes sur 10 consultent comme moi Internet pour chercher un professionnel alors que seuls 4 professionnels sur 10 ont un site Internet. C’est dommage ! Etre trouvé sur internet est déterminant dans 70% des cas.

La difficile et longue comparaison

Un bon site d’écurie ne me permet toutefois pas de comparer directement plusieurs choix. Internet permet en effet de compiler les résultats et certains services d’annuaire proposent de visualiser toutes les écuries des environs. Seul Horseee permet de comparer les prix et les qualités des écuries en fonction de la distance à laquelle on se trouve. C’est donc un gain de temps énorme pour le cavalier à la recherche d’une écurie ou d’un stage comme moi.

Des écuries auront peur de la concurrence. Toutefois les cavaliers aiment agir en connaissance de cause et de façon surprenante le prix n’est pas le principal facteur de choix.

C’est donc la fin du tableau excel et la possibilité de consulter et comparer des établissements se fait maintenant depuis plus de 15 ans dans l’hôtellerie avec TripAdvisor par exemple, 10 ans dans la restauration (Lafourchette) et 5 ans dans les loisirs (Easyloisirs, Redzy). Un facteur déterminant pour progresser et voyager mieux.

Les avis de la Communauté d’Internautes

L’ambiance, clé du progrès

Consulter des adresses et obtenir un bon prix, c’est bien. Mais si vous vous retrouver dans une écurie de compétition alors que vous êtes un cavalier amateur de western, il y a fort à parier que vous ne serez pas satisfait. La rédaction d’avis par les cavaliers utilisateurs est clé : elle permet à l’internaute de s’identifier à la communauté qu’elle souhaite intégrer.

Le bouche-à-oreille XXL

Lorsque j’ai cherché un stage de perfectionnement en CSO, j’ai commencé par demander à mes amis s’ils pouvaient me recommander un professionnel, puis j’ai eu le contact d’amis de mes amis qui avaient expérimenté un tel service pour leur demander des contacts.

Internet est un moyen d’accélérer ce mode de recherche en collectant les avis des cavaliers au sein d’une communauté de confiance, qui a les mêmes habitudes et permet ainsi à l’ensemble des amis d’amis de bénéficier des retours d’expérience. Un gain de temps et d’informations !

Le revers de la médaille : avis négatifs et faux avis

Pour autant, les avis sont-ils toujours bons à prendre ? Les négatifs doivent-ils faire peur ? Les faux avis pullulent-ils sur le net ? Avec plus de 3 000 avis sur Horseee, nous avons enregistré moins de 1% d’avis négatifs pour des utilisateurs qui ont l’obligation de s’enregistrer (et donc de dévoiler leur identité). Les faux avis sont reconnaissables assez facilement par les utilisateurs dans la mesure où ils manquent d’authenticité. On observe plutôt que les cavaliers sont heureux d’exprimer leur gratitude envers leur coach par un moyen qui leur permet d’évaluer la qualité du service du club.

Internet permet donc de maximiser la collecte d’avis, un facteur clé dans le choix des cavaliers pour progresser et voyager avec les meilleurs établissements équestres.

La réservation en ligne

Une solution efficace

La réservation à l’écurie est souvent compliquée : il faut trouver la personne en charge, qui n’est souvent pas uniquement dédiée à ce poste, puis valider la réservation de la prestation et ensuite la payer. Autant de temps dépensé où il est possible de changer d’avis (ou de faire autre chose). Qui penserait en effet réserver un hôtel ailleurs que sur internet ? Peu de gens. D’autant que la facilité et la rapidité de réservation encouragent l’achat. Un modus operandi que certains ne trouvent cependant pas adapté au monde du cheval : comment être sûr de la qualité ?

Un outil pour les écuries

La réservation en ligne n’est pourtant pas qu’une amélioration significative de l’expérience du cavalier, c’est aussi un levier financier pour le gérant de l’écurie. Avec l’augmentation des prix des matières premières, la baisse du nombre d’adhérents, la reforme des rythmes scolaires et la hausse de la TVA, la filière équestre doit faire face pour dynamiser son activité et donc se professionnaliser. Un challenge difficile à relever à cause du temps incompressible que les professionnels passent à s’occuper des chevaux. 6 français sur 10 achètent immédiatement en ligne alors que seuls 11% des entreprises proposent leurs services à la réservation en ligne.

Un gros manque à gagner pour de nombreux professionnels qui pourraient développer leur clientèle sur internet mais aussi gagner du temps en automatisant cette fonction vente grâce à un outil de prise de réservation et paiement en ligne. Et en gagnant mieux leur vie, il est certain que le service offert aux cavaliers sera d’autant meilleur !

 

Une plateforme communautaire pour vos réservations

Depuis 2015, Horseee propose de rendre un service à l’ensemble du monde équestre : les cavaliers peuvent progresser en trouvant et comparant sur Internet facilement les cours les plus adaptés à leur pratique, en consultant les avis des cavaliers qui leur ressemblent et en réservant rapidement, sans attendre au téléphone ni se déplacer pour rien. Un gain de temps et chiffre d’affaires à la clé pour les écuries.

L’équitation enfin pourra profiter des retombées positives de la compilation des offres des professionnels équestres sur des plateformes généralistes. Parce que tout le monde a déjà rêvé d’une balade sur plage mais peu ont déjà réussi à la réserver.

Preuve qu’on travaille dur, la version 2 de notre plateforme va sortir en juin : connectez-vous pour recevoir les nouveautés en avant première.

Chaque avis compte, faites partie du mouvement ! »

S'inscrire sur Horseee

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *