« Mêler passion et profession est extrêmement épanouissant » – Marine Costabadie

« Mêler passion et profession est extrêmement épanouissant » – Marine Costabadie

Pour le grand retour de la rubrique Femmes de Cheval, nous sommes parties à la rencontre de Marine Costabadie. Vous l’avez déjà très certainement vue lors d’une des émissions qu’elle anime sur la chaine Equidia. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur son parcours et son quotidien…

Horseee : Qui est Marine Costabadie ?

M.C : Côté professionnel, j’ai un parcours atypique. Nantaise d’origine, je suis titulaire d’une maîtrise de géographie. Je me destinais à devenir ingénieure en aménagement du territoire lorsque je me suis présentée au concours Miss France 2001 (duquel elle a terminé 2ème dauphine). Très timide et réservée, cette expérience n’avait pour but que de me permettre de gagner en féminité et surtout en confiance en moi. Ce fut le point de départ, la rampe de lancement de ma carrière professionnelle.

Côté sport, j’ai pratiqué la gymnastique artistique et sportive pendant 20ans avant de découvrir les raids multisports (trail, vtt, canoé, orientation…).  Les raids sont difficiles et éprouvants mais j’aime cette sensation d’aller au bout de soi même.  Ces aventures sportives coupent du quotidien et rendent plus forte ; toujours prête à relever de nouveaux défis !  Une énergie positive qui se répercute dans ma vie de tous les jours.

Avec des amis rencontrés sur les raids justement ; nous sommes entrain de fonder une association « La Saharienne Solidarité ». Elle a pour but notamment de venir en aide aux femmes via le sport et les raids notamment. L’expérience nous montré qu’une femme qui pratique une activité sportive se sent plus belle, plus épanouie, plus combative, plus sûre d’elle… bref plus forte !  Et face à la maladie ou aux violences conjugales par exemple, cette force retrouvée est essentielle.

En résumé, je suis une femme active et maman sportive !

Horseee : Comment en êtes-vous venue à l’équitation ?

M.C. Par l’émission « Des Brides et vous » / Equidia  en 2004. Pour cette émission (produite par  la société 2P2L), était recherché un/une journaliste  sportif  et curieux de découvrir l ‘univers du cheval sous tous les angles. Je n’avais jamais pratiqué l’équitation et n’était pas du tout du « sérail » mais l’animal me fascinait. J’ai postulé et j’ai eu l’immense chance d’être retenue.

Mon rôle fut alors d’aller tester les différentes disciplines équestres et hippiques (des plus classiques aux plus insolites), les métiers du cheval,  les activités artistiques… Ces reportages sous l’angle de la découverte, des rencontres et de la mise en situation devaient avant tout s’adresser à un public novice qui comme je l’étais moi même n’était pas familier avec cet univers, son jargon, sa culture…

De cette expérience professionnelle absolument géniale est née une réelle passion du cheval qui fait désormais partie de ma vie hors caméra.

Les chevaux font désormais partie du quotidien de Marine Costabadie © Scoopdyga

Les chevaux font désormais partie du quotidien de Marine Costabadie © Scoopdyga

Horseee : Comment faire sa place et rester femme dans un milieu si masculin ?

Au sein de la rédaction « sport hippique » d’Equidia Live, il y a une majorité de journalistes masculins c’est exact, mais je n’ai pas eu le sentiment d’avoir à faire ma place en tant que femme. Mes collègues sont avant tout des passionnés ; nombreux sont ceux qui sont immergés dans le monde des courses hippiques depuis leur plus jeune âge. Moi je l’ai découvert sur le tard. C’est donc plutôt d’une certaine légitimité dont j’ai à faire preuve. Avec mon travail et mon investissement je prouve chaque jour mon intérêt  pour cet univers ; les choses se font alors naturellement.

Si naturellement d’ailleurs que ma grossesse n’a en rien remis en cause ma présence à l’antenne d’Equidia ces derniers mois. Mes collègues et mes responsables étaient même très attentionnés !

Horseee : C’est quoi pour vous une  » femme de cheval  » ? 

M.C : Qu’elle soit cavalière, éleveuse, entraîneur, soigneur… toutes les femmes de cheval que j’ai pu rencontrer ont un côté « mère » (quelques soient leurs âges, qu’elles aient ou non des enfants). Le rapport de force étant totalement déséquilibré, c’est l’intuition, l’attention, l’empathie… bref une approche maternelle qui me semble être à la base d’une relation réussie entre une femme et un cheval.

C’est un très réducteur, mais là où une femme joue sur la douceur, un homme lui se place en chef de troupeau en mâle dominant. Les deux approches sont complémentaires !

Horseee : Quel conseil donneriez vous aux jeunes femmes qui souhaitent conjuguer passion et vie professionnelle ?

M.C : Je ne sais pas si je suis en mesure de donner des conseils. Avec mon expérience je peux juste témoigner que mêler passion et profession est extrêmement épanouissant. Malgré un emploi du temps pas toujours simple (horaires variables, travail le w.e…) aller travailler avec envie et plaisir fait de moi une femme heureuse et une maman bien dans sa peau. Dans mon cas cela demande beaucoup d’organisation et un peu de sacrifices (vie de famille par exemple) mais j’y trouve mon équilibre, là ou d’autres préféreront le confort d’une profession plus stable et plus cadrée (mais plus routinière aussi !).

Le parcours de Marine Costabadie vous inspire ? Vous connaissez des Femmes de cheval qui pourraient figurer dans notre rubrique ? Laissez-nous un commentaire. Pour ne rien perdre de nos prochains articles, devenez membre Horseee.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *