#HRC 2016, Ecuries Legrand : Quand la qualité prime sur la quantité

#HRC 2016, Ecuries Legrand : Quand la qualité prime sur la quantité

Deuxième étape de notre tour d’horizon des gagnants des Horseee Riders Choice 2016. Cette semaine nous partons à la rencontre de Chloé Legrand, une jeune femme qui a reprend petit à petit les rênes du centre équestre de son père, l’Écurie Legrand. Entre passion et ambition, la lauréate du trophée « Pension » des Horseee Riders Choice est bien déterminée à ce que sa petite structure ait tout d’une grande.

Parlez nous de votre structure : Depuis quand êtes-vous installée ? Où ? Comment s’organise la vie aux écuries Legrand ? 

C.L. »Le centre équestre existe depuis 30 ans, c’est l’ancien Sport études de Castelnaudary qui a désormais déménagé. Mon père y a aménagé il y a 10 ans et nous avons complètement repensé la structure en octobre 2015. Avant, le club était tout en long avec une trentaine de box, j’étais encore étudiante et il était compliqué pour nous de gérer une grosse structure donc nous en avons vendu la moitié ce qui nous a permis de réaménager le grand hangar que nous avons gardé. Nous avons alors transformé le centre équestre en écurie de propriétaires, tout a été agencé pour nous faire gagner du temps avec pour mot d’ordre la convivialité.

Nos installations sont plus petites mais tout le monde se sent mieux ainsi. Nous avons une carrière couverte qui nous permet de travailler toute l’année dans de bonnes conditions, les chevaux ont des boxes de 3m par 4m, ils se voient tous, l’écurie est fermée et nous y avons installé un îlot central avec une pergola pour un accueil très chaleureux. Nous nous retrouvons souvent à boire le café au milieu des chevaux ! Les cavaliers ne viennent pas uniquement pour monter, les écuries sont devenues un vrai lieu de vie ou chacun peut passer sa journée entière et pour renforcer l’esprit d’équipe nous organisons aussi des repas entre nous.

Vue sur la pergola, le coeur de l'écurie.

Vue sur la pergola, le coeur de l’écurie.

Pour nous, la qualité prime sur la quantité : chaque propriétaire a son propre casier, fermé et dispose d’un espace de stockage supplémentaire si besoin. Nous avons une dizaine de places en box et autant au pré. Mais cela nous permet d’offrir des prestations haut de gamme et d’accorder du temps à chacun de nos pensionnaires. Nos clients partent en vacances l’esprit tranquille, la relation de confiance est très importante pour nous.

D’autant plus qu’en 2015, nous avons également pris la décision de nous focaliser sur la compétition que ce soit en saut d’obstacles ou en complet. Pour faire évoluer nos cavaliers et leurs chevaux il faut pouvoir leur accorder du temps, c’est comme ça qu’on fait du bon travail. Il nous arrive parfois de recevoir des clients et de les renvoyer vers les écuries des alentours si ces dernières correspondent mieux à leurs attentes. Nous avons désormais des élèves qui sortent en concours amateur ou club. »

La communication : Comment gérez-vous la communication sur internet ? Quel intérêt y trouvez-vous ? 

C.L. « J’ai un site internet, une page Facebook et un profil Horseee. Pour tout ce qui est actualités je passe par Facebook, c’est plus simple, plus rapide et plus vivant. Nous veillons cependant à avoir un site actualisé régulièrement puisqu’il nous sert quand même de vitrine.

Concernant le profil Horseee, nos cavaliers se sont prêtés au jeu des avis et suite au séjour à Bordeaux (pour la remise des prix des Horseee Riders Choice 2016 où l’écurie à reçu le trophée dans la catégorie pensions) nous avons eu beaucoup de retombées. La Depêche a fait un article sur les écuries, beaucoup de gens sont venus nous voir pour nous rencontrer, échanger avec nous et nous féliciter ! Le bouche à oreille post évènement a beaucoup fait parler de nous, nous avons même reçu les félicitations du Maire de Castelnaudary !

Lors de la remise des prix des Horseee Riders Choice j’ai pu échanger avec les jurys à propos de la communication, ils m’ont donné de bon conseils, je ne maîtrise pas la communication mais j’aimerai vraiment me former ! Tout ce que je peux apprendre je le fais avec plaisir, surtout si ça peut m’aider à améliorer la qualité de mes prestations. »

Pension : Vous avez gagné le trophée Pension des Horseee Riders Choice 2016 : que proposez-vous ? Quelle est votre vision de la pension idéale ? Comment votre offre se démarque-t-elle des autres ? 

C.L. »Comme je le disais un peu plus tôt, pour nous la qualité est vraiment le plus important ! Nous proposons une pension de base avec les indispensables (sortie au pré, repas, changement des couvertures etc…) tout le reste c’est à la carte !  Chaque propriétaire est libre de se faire sa propre pension et sur 10, je n’en ai pas deux qui ont les mêmes prestations dans leur pension. Les besoins dépendent du cavalier bien sûr mais aussi du cheval, alors on s’adapte. Nous acceptons aussi une certaine flexibilité si un mois le cavalier ne peut pas monter et à besoin d’ajouter « travail du cheval » à son forfait il peut le faire et si le mois suivant son budget ne le permet pas : nous le supprimons. Nous privilégions le confort de tous, mais nous pouvons nous le permettre que parce que nous sommes une petite structure !

Pour continuer d’améliorer le confort de nos pensionnaires nous allons investir dans un solarium et un tapis. »

L'esprit d'équipe, une des valeurs fortes de l'écurie

L’esprit d’équipe, une des valeurs fortes de l’écurie

 Evolution : Comment comptez-vous faire évoluer la structure, l’accueil des clients, la vie de tes chevaux dans les mois ou années à venir ? Quels sont les projets d’avenir pour l’écurie Legrand ?

C.L. »Dans l’idéal je voudrai pouvoir développer mes équipes de concours poney et cheval pour avoir, à terme, que des cavaliers de concours aux écuries et pouvoir les amener aux championnats tous les ans avec une spécialisation dans le CSO ou dans le complet en fonction du public que j’aurai. Je pense que les centres équestres ne peuvent pas tout faire,  il faut se spécialiser dans un domaine sinon on ne fait pas les choses bien.

Du fait de mon parcours (ingénieur dans les énergies renouvelables), je réfléchis à des projets tels que des panneaux photovoltaïques sur la carrière ou un système de récupération des eaux pluviales. Il faut accepter d’investir dans nos structures. Bien sur ça coûte cher sur l’instant mais c’est important de comprendre que ces projets nous permettent de gagner sur le long terme. 

C’est pour ça qu’on a tout cassé et tout refait il y a un an et demi. Aujourd’hui, nous sommes heureux de travailler, les chevaux sont bien et cette bonne dynamique se transmet ! Alors que notre ancienne structure qui était beaucoup moins fonctionnelle ne nous convenait plus, tout le monde s’agaçait, c’était compliqué et ça se ressentait sur les chevaux.
L’ambiance est chaleureuse, on est une équipe. Tout le monde s’aide. Dimanche nous étions en concours club, les amateurs sont venus. Les cavaliers de 125 sont venus voir la club 3. C’est un vrai esprit d’équipe. Et nous veillons à ce que les gens qui intègrent notre équipe aient les mêmes valeurs que nous pour renforcer l’esprit d’équipe.

Enfin, avec Horseee nous avons la possibilité d’accueillir des gens qui font des étapes pour les vacances par exemple : j’aimerai garder un ou deux box dispos pour accueillir ces cavaliers là, occasionnellement. »

Si comme Chloé, vous êtes prêts à faire évoluer votre structure pour faire avancer le monde de l’équitation, inscrivez vous sur Horseee.

One thought on “#HRC 2016, Ecuries Legrand : Quand la qualité prime sur la quantité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *