HRC 2015 insight 1 – Les 3 outils de communication des établissements équestres

HRC 2015 insight 1 – Les 3 outils de communication des établissements équestres

A l’occasion de la clôture des Horseee Riders Choice 2015, une étude a été menée parmi les établissements équestres lauréats ayant emporté l’adhésion des cavaliers internautes. Le premier insight des HRC 2015 se penche sur l’évolution des moyens de communication des écuries et ses 3 outils principaux. Primordiale entre les gérants, les moniteurs, les cavaliers et les parents, la communication évolue avec les technologies disponibles et ce n’est pas une mince affaire. Les professionnels ont besoin de connaitre et de comprendre les clients pour répondre au mieux à leurs attentes. Les clients ont eux aussi le droit à la parole : avis sur les centres équestres, idées pour les activités, demande d’informations. Mais comment font les clubs pour bien communiquer avec leurs cavaliers/propriétaires ?

Le tableau du club : toujours une valeur sûre

Que ce soit dans le club House au coin du feu ou dans la sellerie, le tableau du club est un indispensable. Dernière info pour la boiterie de Tonnerre, Dress code pour la soirée raclette et horaire de départ pour le concours de dimanche, tout y est. L’inconvénient avec cet outil datant de l’âge des cavernes, c’est qu’en cas d’absence pour la séance de mercredi, il y a de grandes chances de rater la grande randonnée avec pique-nique.

Pour autant, il séduit beaucoup de structures telles que le centre équestre de la Martelière :

« Nous utilisons le tableau du club mais aussi Facebook pour les dernières actualités »

Facebook

Le réseau social phare du moment offre une infinité de possibilités aux gérants de centres équestres : enfin un moyen pour partager les instants mémorables de la fête du club et de créer des évènements pour le stage de CSO mensuel. Néanmoins, les infos de dernière minute ne seront pas forcément vues à temps (ex : impossible de mettre sur Facebook un message pour le changement de mors alors que vous êtes déjà en train de préparer, à moins que vous ne curiez les pieds en allant sur Facebook).

De plus en plus de clubs utilisent leur page Facebook – à ne pas confondre avec leur compte personnel – ou un groupe fermé où les cavaliers doivent demander l’accès à l’administration, comme le Village Western. Adepte des nouvelles technologies, le gérant est passé à la gestion 2.0 en cumulant les moyens de communication : Facebook, Twitter, Instagram. Un vrai community manager et cavalier en prime.

Une page ou un groupe Facebook sont cependant difficiles à comprendre pour un cavalier qui souhaite avoir des avis sur un établissement : discussions à la chaine, informations des cavaliers du club. Le mur d’actualité peut devenir un cacophonie pour l’invité qui ne serait pas du sérail.

Horseee

Horseee, nous bien sûr, permet aux cavaliers d’exprimer leurs avis sur plus de 8 300 adresses d’écuries en France (et même d’y réserver). Un moyen simple pour les internautes de se figurer l’ambiance d’un club en parcourant son e-réputation (plus d’informations dans notre article sur les bienfaits d’une e-réputation léchée). Les gérants créent gratuitement une page Etablissement équestre pour être visible sur la carte et répondre aux demandes d’informations des membres du réseau social qui se connectent chaque jour pour échanger sur leur passion.

Horseee permet aux cavaliers de trouver une écurie correspondant à leurs attentes en terme de prestation, de prix et de qualité de service

Horseee permet aux cavaliers de trouver une écurie correspondant à leurs attentes en terme de prestation, de prix et de qualité de service

Les cavaliers peuvent de leur coté suivre leur propre écurie afin d’être au courant des dernières actus, de s’inscrire en ligne aux différents cours et stages et même de recevoir des infos personnelles par messages privés. Easy. Une seule condition : capter internet (et être inscrit).

 

Ne loupez aucun de nos articles, inscrivez-vous ici !

#EnjoyTheRide

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *