HRC 2015 insight 2 – Les 3 étapes d’une écurie éco-responsable

HRC 2015 insight 2 – Les 3 étapes d’une écurie éco-responsable

Le développement durable a emporté plus ou moins d’attention dans les médias ces derniers temps, notamment avec le passage de la COP21 en France, pendant le Salon du Cheval de Villepinte en décembre 2015. Au delà des conseils marketing, que peuvent apporter des bons principes de développement durable à une écurie ? Afin de promouvoir un sport responsable, Horseee a intégré dans les critères du jury du Grand Prix Horseee Riders Choice (ndlr le concours de la meilleure écurie selon les avis de cavaliers) la notion d’écurie responsable. A travers les entretiens menés avec les écuries lauréates des Horseee Rider Choice 2015, Horseee a découvert comment des écuries intègrent cette problématique dans leur activité de tous les jours et surtout pourquoi elles le font.

Si vous êtes professionnel et que vous souhaitez mettre en place des actions éco responsables dans votre écurie, découvrez ici des exemples concrets.

 

La base : le tri des poubelles et la vente du fumier

Ils sont plusieurs membres Horseee, lauréats des Horseee Riders Choice 2015, à l’avoir mis en place. Simple et rapide si la collecte locale le prend en considération, il suffit de placer 3 bacs pour les poubelles : une pour le verre, une pour les cartons et papier et une pour le plastique. Pour s’assurer de la bonne utilisation, un code couleur aidera les plus jeunes. C’est le point de départ de tout centre équestre éco-responsable.

La vente du fumier est la solution qui en plus d’être respectueuse de l’environnement vous fait faire des économies. Très prisé des agriculteurs, champignonnières, jardiniers et autres pépinières, le fumier peut donc devenir une source de revenus. Si vous n’arriviez pas à le vendre, reste une solution gratuite : le donner.

Cheval Brocéliande est le parfait exemple : « L’équitation durable c’est la règle d’or de notre centre équestre, nous récupérons les eaux usées, nous faisons du compost et avons installé des poubelles de tri dans les écuries ».

 

Le plus : le récupérateur d’eau et le manège photovoltaïque

L’installation d’un bassin récupérateur d’eau ou de panneaux photovoltaïques demandent plus d’investissement mais vous feront faire des économies sur le long terme grâce aux économies d’eau et d’électricité pour votre écurie.

Pratiquement plus aucun fabriquant de carrière ne conçoit de sol sans récupérateur d’eau pour une raison simple : rien ne sert d’investir dans le sol si on ne peut pas l’entretenir. Le coût de l’eau prohibitif rendrait cette entretien impossible et la construction de bassin de récupération de l’eau est une des solutions, avec le forage d’un puits dans la nappe phréatique.

Le photovoltaïque est une solution d’énergie renouvelable qui a fait ses preuves il y a quelques années mais qui tend à s’essouffler. En effet, différents opérateurs d’énergie ont proposé d’équiper des hangars agricoles ou des manèges équestres de toits recouverts de panneaux photovoltaïques. Un investissement rentabilisé par le rachat de l’électricité par EDF puis des économies budgétaires grâce à l’autoconsommation de l’énergie 20 ans après. C’est en tout cas le choix du centre équestre de la Martelière : « Nous produisons nous-même notre fourrage, nous avons deux manèges photovoltaïques, et nos chevaux mangent du foin bio« .

 

Le must : les boxs en résine et le label Equures

Pour les plus avancés dans la démarche éco-responsable, voici le must du must des actions : les boxs et barrières en résine. Concrètement, la matière est faite à base de bois et de plastique recyclé. Nous avons découvert ce concept grâce à Michelle Porté du centre équestre Equiporté :

« Notre barn est en résine reconstituée et nous avons également remplacé les néons par des leds. »

Ces actions sont désormais reconnues par un label : Equures (cf article sur la semaine du développement durable). Un bon moyen de mettre le marketing durable au service de ses activités équestres et de s’inscrire dans la transmission du patrimoine aux générations futures, à l’image du Village Western , ce camping et village équestre western, propose de nombreuses activités tout en soignant le développement durable :

« Pour nous c’est important d’être une écurie modèle dans le domaine de l’écologie. Nous souhaitons miser sur l’avenir et faire partie des précurseurs. » 

Un troupeau de chevaux dans la neige

Alors, plus d’excuses, vous avez tout les atouts pour devenir vous aussi une écurie écolo.

Et pour découvrir toutes les structures labellisées HRC 2015, rendez-vous ici !

 

Pour rester connecté à la communauté, devenez membre.

#EnjoyTheRide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *